Festival du film féministe Gisèle Halimi : 1ère édition
  • Imprimer
  • Envoyer par mail
Festival du film féministe Gisèle Halimi : 1ère édition

En 2020, la Ville des Lilas a engagé un dispositif d’hommage à Gisèle Halimi qui, malgré la crise sanitaire, a permis l’organisation d’évènements en lien avec les thématiques militantes portées par cette grande personnalité. Cet hommage se poursuit par la création d’un festival qui porte son nom.

Coorganisé par la Direction de l’action culturelle et la mission pour l’égalité Femmes/hommes, le Festival du film féministe Gisèle Halimi accueilli au Garde-Chasse- théâtre et cinéma municipal, traduit la volonté de la ville de s’engager dans une démarche forte pour davantage d’égalité et moins de violences sexistes et sexuelles.

Il sera l’occasion, chaque année, de mettre en avant des démarches de réalisatrices et réalisateurs engagé·es sur ces thématiques, de questionner, sensibiliser et partager lors de débats autour de leurs films.

A travers cet événement, la Ville a également comme objectif de participer à une plus juste représentation des femmes dans le cinéma en présentant, une large majorité de films de réalisatrices.

Un festival ouvert à tou·tes
La programmation s’adresse à tou·tes, aux adultes et aux enfants : séances destinées au public scolaire de la ville (écoles élémentaires, collège et lycée), films à partager en famille, ateliers numériques, rencontres et débats sont au programme.

Les réalisatrices invitées
Tour à tour, les réalisatrices Andréa Bescond, Anne Gintzburger, Daisy Sanchez, Mai Hua et Alice Diop, figures fortes du cinéma engagé, viendront échanger avec le public à l’occasion de la diffusion de leurs films.

Les films projetés
Gisèle Halimi, avocate irrespectueuse de Laure Poinsot
Le procès du viol de Jean-Yves Le Naour et Cédric Condon
Les rivières de Mai Hua
Fééroce de Fabien Ara
Tomboy de Céline Sciamma
Quand bien m’aime de Doriane Pasquale
Coups sur coups d’Anne Gintzburger
Nous d’Alice Diop
Les amours d’Anaïs de Charline Bourgeois-Tacquet
Détours de Sara Jakubowicz
Debout de Daisy Sanchez
Les chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer

Autour des projections

Atelier « Regard féminin » : un studio de tournage installé pour l’occasion permettra d’expérimenter concrètement ce qu’est le point de vue. Regard masculin ? Regard féminin ? Quelle est la différence ? Comment les images font-elles pour nous placer dans des postures de domination ou de soumission ?

Rituels chorégraphiques dans l’espace public : la compagnie lilasienne Sur le pont présentera plusieurs tableaux tirés de la pièce Frangines qui questionne les contraintes du corps des femmes, ses empêchements.

Librairie éphémère : la librairie lilasienne Folies d’encre proposera une sélection d’ouvrages sur les thématiques féministes et des séances de dédicaces d’autrices et auteurs engagé·es.

Le centre Hubertine Auclert – centre francilien pour l’égalité Femmes – Hommes et le Collectif 50/50 qui promeut l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma viendront animer des échanges autour des projections.

Le Programme

 

La Bande annonce

 


La Billetterie en ligne

(films payants : Tomboy, Nous, Les amours d'Anais et Les chatouilles)
16h30
GISELE HALIMI, AVOCATE IRRESPECTUEUSE de Laure Poinsot
suivi de
LE PROCES DU VIOL
 de Jean-Yves Le Naour et Cédric Condon 
vendredi 15 octobre  
20h
LES RIVIERES de Mai Hua
 

samedi 16 octobre
 
14h
FEEROCE de Fabien Ara
suivi de
TOMBOY de Céline Sciamma
 
16h30
QUAND BIEN M'AIME de Doriane Pasquale
suivi de
COUPS SUR COUPS d’Anne Gintzburger
 
20h
NOUS d'Alice Diop
 

dimanche 17 octobre
 
14h30
LES AMOURS D'ANAÏS de Charline Bourgeois-Tacquet
 
16h30
DETOURS de Sara Jakubowicz
suivi de
DEBOUT de Daisy Sanchez
 
19h
LES CHATOUILLES d’Andréa Bescond et Eric Métayer