Creature/Eviatar-said/The voices  ©Gregory Batardon
©Gregory Batardon
  • Imprimer
  • Envoyer par mail
Creature/Eviatar-said/The voices
Rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis
les jeudi 7 et vendredi 8 juin 2018

DANSE - tout public
à 20h - tarif unique 14 euros

JÓZSEF TREFELI & GÁBOR VARGA (Suisse)
CREATURE | duo | 35 minutes

Creature est la nouvelle aventure chorégraphique de József Trefeli et Gábor Varga : tous deux replongent dans leur héritage commun et réquisitionnent le folklore. Les fouets, bâtons et autres accessoires, ainsi que l'encerclement des deux danseurs par le public sur le plateau participent à repenser la tradition et la modernité, le territoire et la proximité. Ils génèrent leur propre «faux-klore» jusqu'à inventer une nouvelle créature.

« Creature nous signifie la parenté entre le langage contemporain et l'exotisme archaïque de danses folkloriques. Il en résulte une pièce étonnante, folle d'énergie, virile, mais avec autodérision, des costumes improbables comme dans un cabaret Dada. »

Creature a remporté le Prix Suisse de la Danse 2017, en catégorie « Danse Actuelle ».

SHIRA EVIATAR (Israël)
EVIATAR/SAID | solo | 32 minutes

Avec l'interprète Evyatar Said, la chorégraphe Shira Eviatar cherche la façon dont la connaissance culturelle est personnifiée. La pièce dessine un paysage culturel personnel issu de la tradition yéménite. Le mouvement, les danses, les rythmes, les gestes, les valeurs, la manière de penser et de communiquer : le tout devient un langage imprégné d'un héritage culturel. Sur scène, Evyatar Said migre vers son foyer, déconstruit et réécrit les mémoires de son corps : ses corps de connaissances, d'émotions et de sensations qui célèbrent l'indépendance.

MAY ZARHY (Israël/Allemagne)
THE VOICES | 50 minutes

Un ensemble de femmes explorent l'espace possible entre le média de la danse et celui de la musique, entre la matérialité du mouvement et de la voix. La cavité du torse devient l'instrument du mouvement, tout comme la caisse de résonance pour la voix humaine. Ces deux fonctions se mêlent, se synchronisent et se contredisent. C'est une chorale alternative qui ne se limite pas à chanter, mais qui chorégraphie entre les domaines de la voix, du corps et de la vibration, créant un troisième objet qui est ni danse ni musique mais les deux en même temps. C'est un rituel synesthésique de la présence des interprètes et des spectateurs, et de leur connaissance sur les besoins primaires : chanter et danser.

 

Prochains spectacles

jeune public

Prochains Spectacles jeune public